Exposition – (Non-)Human, portraits de chimpanzés rescapés

  Espace Landowski et Centre Commercial Les Passages, Boulogne-Billancourt

  17/03/2024

Des regards qui transpercent en même temps qu’ils redéfinissent les frontières du monde animal… Sara Rosenberg présente cinq portraits saisissants de chimpanzés qu’elle a rencontrés lors de séjours en République Démocratique du Congo et en Ouganda. Ces primates ont tous connu la même trajectoire : ils ont été arrachés bébés à leur mère abattue d’un coup de fusil ou de machette. Confisqués, ils ont été confiés à des sanctuaires qui ont soigné leurs blessures physiques et psychologiques, les ont intégrés à des groupes de congénères et les ont réhabilités en vue d’un éventuel retour à la vie sauvage. Un processus très long et incertain.

Cette série de portraits de chimpanzés se veut un miroir tendu sur notre animalité, non pas la sauvage, la brutale, l’impulsive, mais celle qui façonne notre humanité”, explique la photographe qui a fait le choix du noir et blanc sur un papier métallisé afin de concentrer l’attention sur les regards, les attitudes, les émotions, offrant ainsi aux chimpanzés une intemporalité, un prestige, une tribune.

À travers cette série de portraits, j’ai souhaité bousculer les certitudes de l’observateur quant à ce qui le définit comme être humain. Nous partageons 98,7 % de notre ADN avec les chimpanzés et les bonobos. Ils sont en réalité bien plus proches de nous que des gorilles”, précise Sara Rosenberg sur la page de présentation de sa série.

Une photo sera présentée dans la Nef de l’Espace Landowski, et quatre autres clichés seront exposés dans le hall du centre commercial Les Passages.
Le vernissage public aura lieu le vendredi 8 mars à 18h30 dans la Nef de l’Espace Landowski.

 

*****

Photo : Sara Rosenberg_Kongo