L’interdiction de l’ivoire au sein de l’UE est proche1 min de lecture

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) se félicite des propositions faites aujourd'hui par la Commission Européenne concernant de nouvelles mesures visant à interdire le commerce de l'ivoire.

La Commission a publié un projet d’une série de mesures qui interdiraient effectivement le commerce de l’ivoire au sein de l’Union Européenne (UE) à quelques exceptions près. « L’annonce d’aujourd’hui est un pas en avant encourageant, d’autant plus que le projet a été considérablement modifié suite à certains de nos commentaires partagés l’année dernière, » a déclaré Eleonora Panella, Chargée de campagne principale pour IFAW.

La proposition vient d’être soumise aux commentaires du public lors d’une consultation qui durera jusqu’au 25 février, à laquelle IFAW participera et invitera tous les citoyens intéressés à manifester leur soutien à cette proposition. IFAW mène campagne pour des restrictions du commerce de l’ivoire au sein de l’Europe depuis une dizaine d’années. Déjà, en mai 2018, plus de 90 membres du Parlement européen avaient appelé à une interdiction totale du commerce et des importations d’ivoire dans l’UE, et une première consultation publique publiée par la Commission européenne a montré que plus de 90 % 90 000 répondants étaient en faveur d’une interdiction européenne du commerce de l’ivoire.

Au cours des dernières années, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique ont adopté des restrictions sur le commerce de l’ivoire, mais cela ne suffit pas pour un impact durable. « L’existence de marchés nationaux légaux de l’ivoire au sein de l’UE et ailleurs permet aux criminels de blanchir l’ivoire illégal d’éléphants braconnés. Il est temps pour l’UE de se mobiliser, de faire le nécessaire afin de fermer une fois pour toutes le marché intérieur de l’ivoire dans l’UE, » a conclu Eleonora Panella.

 

Source : IFAW

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter
Le Monde des Animaux